Remise du label Féminin FFF

Vendredi 11 novembre 2016 a eu lieu la remise du label « école féminine de football » pour notre club en présence de membres du District, du conseil municipal de Briatexte et de Puybegon, de parents, dirigeants, supporters, éducateurs, joueurs et la marraine des féminines DAOUDI Nesrine.

Remerciement à Scatollin Joël qui a eu l’idée de créer une équipe de football féminin ainsi que MESSAOUDI Anaïs et MOREAU Stacy pour leur travail tout le long de la saison 2015-2016.

Mais l’aventure du football féminin à Briatexte ne va pas s’arrêter la car pour cette nouvelle saison deux nouvelles équipes ont pointé le bout de leur nez. Avec aux commandes DA SILVA Jordan, assistés de Anaïs,Khélifa, Paul, Medhi et Théo.

Je ne peux que vous souhaiter de prendre un maximum de plaisir et de continuer l’excellent travail que vous accomplissez.

———————————————————————————————————–

Le portrait de Nesrine

C’est un personnage plein de générosité que l’on vous présente aujourd’hui. Nesrine Daoudi, 23 ans, vit une très belle histoire avec le football. C’est à l’âge de 3 ans qu’elle découvre le ballon rond avec ses frères, dans le couloir de la maison : « Avec quatre frères, on est vite bercé dans le foot! Ils me mettaient gardienne car j’étais une fille ». Cette native de Lavaur commence en jouant dans le quartier, en famille. Elle passe du poste de gardienne à celui d’attaquante, une évolution particulière mais tout à fait possible. Elle débute en club à l’âge de 5 ans, à Graulhet, où elle se retrouve une fois de plus seule fille dans un groupe de garçons. Elle jouera dans le Tarn jusqu’à ses 13 ans, où elle est alors repérée par le TFC : « J’ai été repérée avant mais mes parents n’ont pas voulu me laisser partir ».

Arrivée au TFC en U15, elle aura gravi tous les échelons au club toulousain pour arriver jusqu’en équipe première, en Deuxième Division, où elle évolue actuellement. Nesrine sera passée entre temps par la Première Division, à Muret, ou encore par la DH à Portet-sur-Garonne. Sans oublier qu’elle est également internationale marocaine! Un parcours très riche qui fait de la joueuse une des attaquantes incontournables chez nos Féminines du TFC.

Dans la vie, la Toulousaine s’interesse à la boxe ou encore à la musique, particulièrement : « Il y a un artiste que j’aime beaucoup qui s’apelle Djo Kwaii. Je n’aime pas la vulgarité dans le rap. J’écoute de tout en général, ça peut aller du reggae jusqu’à Christophe Maé. » Etudiante en derniére année de STAPS, Nesrine mène une vie bien remplie. Ouverte au monde et aux autres, elle a la chance d’être marraine d’une école de foot à Dakar : « J’ai eu l’occasion de jouer au Sénégal, je donnais de l’eau et des équipements, j’ai fait ça naturellement. Ils ont choisi que je devienne marraine en 2012 et ont donné mon nom à l’école de foot. C’est une grande fierté! » Depuis, la joueuse s’investit énormément dans ce rôle et tient notamment une page Facebook pour faire connaître cette petite école de foot, sensibiliser ses proches et amis, et appeler aux dons. Nesrine a même installé une petite corbeille à l’entrée de l’Association TFC, pour récolter des affaires à envoyer au Sénégal. Elle prépare également des projets avec la Mairie de Toulouse. Une jolie cause pour laquelle la Violette dépense toute son énergie. Une activité saine et toute à son honneur!

Une immense générosité qui se retrouve sur le terrain : « On me reproche souvent d’être trop collective mais je suis très heureuse de faire marquer une coéquipière ». Nesrine se sent d’ailleurs très à l’aise dans cette équipe de D2 où « il y a une très bonne ambiance ». La petite brune suit aussi de près la Ligue 1 et soutient notamment nos Violets avec une admiration particulière pour Adrien Regattin, avec qui elle partage ses origines marocaines.

Encore cet été, Nesrine a participée à un tournoi international à DUBAI.

Dans la vie, la joueuse se définit comme étant timide mais travailleuse et généreuse (vous l’aurez compris bien sûr). Dans l’avenir, l’attaquante du Téfécé souhaiterait devenir professeur d’EPS ou encore entraîneur mais n’exclut pas une carrière professionnelle : « Si j’ai l’opportunité pourquoi pas, mais c’est assez dur de vivre du football féminin. Je souhaiterais utiliser cet apport financier pour aider de nombreuses associations! »

Un grand cœur, jusqu’au bout… BRAVO NESRINE

———————————————————————————————————–

Pour plus d’informations, pour aider, donner… 

La page Facebook de cette initiative est accessible en cliquant ICI 

———————————————————————————————————–

Ce label récompense le travail fourni par toutes les personnes impliquées envers les jeunes et permet d’envisager l’avenir du club de Briatexte plus sereienement

Merci à tous pour votre implication.

MONMAYRAN Nicolas 

———————————————————————————————————–

Merci à notre partenaire : PIZZERIA CHEZ MANALOU

———————————————————————————————————–

Photos : StudioWedding Rachid

N’hésitez pas à le contacter sur son Facebook 

Mention légale : Tous droits réservés Rachid Oulhiyane société Studio Wedding

2 comments on “Remise du label Féminin FFF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *