Un derby qui tient toutes ses promesses

Samedi soir, l’équipe fanion de l’ASB accueillait sur ses terres la formation voisine du Benfica/Graulhet.

Alors que les verts jouent leur maintien sur chaque rencontre, le Benfica envisage une montée en Excellence. Ce match est donc d’une importance capitale pour ces deux formations, tant sur le plan comptable que sur le plan moral car comme dit le dicton : « un derby ne se joue pas, il se gagne ».

 

Malgré l’enjeu important, les deux équipes ont produit un jeu propre sans tomber dans l’agressivité, le tout dans un très bon esprit, que ce soit sur et en dehors du terrain (cf. photos).

 

En début de partie, les deux équipes s’observent et ne prennent pas de risques. Le Benfica se déplace en bloc, et semble solide défensivement.

Face à eux, c’est un nouveau Briatexte qui se dresse, et ce depuis quelques rencontres. L’état d’esprit est positif, les briatextois retrouvent le goût de l’effort : un collectif est en train de renaître.

 

Passé le « round d’observation », les deux équipes entrent de plein pied dans cette rencontre. Le jeu se cantonne au milieu de terrain, avec beaucoup de duels. Aucune des deux équipes n’arrivent à faire briller le gardien adverse, la faute à deux défenses bien en place.

 

Il n’y a pas vraiment d’occasions, mais le match est plaisant à voir. Et c’est aux alentours de la 35ème minute que l’ASB va débloquer la situation, suite à une belle frappe de Pascalis Fabien alias « Express Man », qui vient se loger dans le petit filet du portier adverse.

Le Benfica semble surpris de l’intensité mise par les verts, et n’arrivent pas à inquiéter l’équipe fanion de l’ASB.

 

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 1 – 0 en faveur de Briatexte.

 

En seconde période, les Benfiquistes reviennent avec de meilleures intentions, et dominent le premier ¼ d’heure. Ils vont égaliser, par l’intermédiaire de leur capitaine Ramos Alexandre, alias la « grosse carpe ». Ce dernier s’en va fusiller Ludovic à bout portant suite à un ballon en profondeur.

 

Ce but à eu pour mérite de réveiller les Briatextois, qui se sont ensuite lancés dans la bataille pour reprendre l’avantage. Millet Laurent, par deux fois, fait frissonner les supporters sur deux lourdes frappes, sans oublier un superbe arrêt de Pedro sur une frappe décroisée de Andriamahatratra Benjamin. Les verts poussent, mais n’arrivent pas à forcer le verrou Benfiquiste. Ces derniers se montrent tout de même dangereux sur quelques phases arrêtées.

 

Les deux équipes se quittent donc « bons amis », sur un score de parité. Les verts, au vue de leurs occasions franches, auraient peut être mérité la victoire.

Loin d’être abattus à la fin de la partie, les briatextois sont satisfaits de leur rencontre, et retrouvent depuis plusieurs matchs la notion du mot « Plaisir » : crédo du groupe SENIORS jusqu’à la fin de la saison.

 

Merci aux dirigeants, supporters venus encourager ces deux équipes.

 

Et à la plume : NM . TP

 

IMG_0062 IMG_0064 IMG_0066 IMG_0068 IMG_0069

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *